Blog Hildegarde

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog

Préparations

Hildegarde nous a laissé toute une série de préparations dont les célèbres "élixirs" et tisanes.

Posté dans Préparations

b2ap3_thumbnail_camphre.jpg

Cinnamomum camphora.
"Le camphre est totalement froid, et l'arbre d'où s'écoule le camphre a une fraîcheur acide et pure. Et si quelqu'un mangeait du camphre pur sans l'adoucir avec des plantes, le feu qui est en lui se trouverait arrêté par le froid du camphre. Et, par sa puissance, il bouscule aussi le feu qui est en l'homme, si bien que l'homme, semblable à du bois qui pourrit n'est plus froid ni chaud dans son corps. Que par conséquent nul n'en mange à l'état pur.
Il faut prendre de l'aloès et de la myrrhe. en poids égal, du camphre, à peine moins que l'un des deux premiers produits, les faire couler ensemble dans une coupe, ajouter un peu de laitue, puis, avec tout cela et de la fleur de farine, faire des galettes, les faire sécher sur une pierre passée au four, ou au soleil, puis les réduire en poudre et prendre un peu de cette poudre, souvent, à jeun, dans de l'eau de réglisse chaude. Si on est fort et en bonne santé, on sera alors étonnamment plus fort et en meilleure santé, et on verra ainsi son énergie renforcée et, si on est faible, cela redresse et réconforte admirablement, tout comme le soleil illumine un jour sombre."

De nos jour, on reconnait au camphre des propriétés
antiseptiques
anaphrodisiaque (ce qu'on peut rapprocher du propos d'Hildegarde)

Produits

Mots clés: antiseptique

Conformément aux lois et directives en vigueur, nous vous rappelons que ce site n'est pas un site de médecine ni de conseils médicaux mais un site d'alimentation naturelle.

Aller au haut