Blog Hildegarde

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog

Spiritualité

Sous-catégories de cette catégorie : Visions, Message

 b2ap3_thumbnail_visions.jpg

Age - confirmation - approbation
Hildegarde a commencé à avoir des visions dès sa plus tendre enfance. Elle en est assez apeurée et n'en parle pas à son entourage.

Elle reçoit un ordre de Dieu "écris ce que tu vois et entends !, proclames les merveilles dont tu fais l'expérience !, décris les et parles !.
Mais elle se sent timide et veut se retirer. Elle tombe alors gravement malade et elle se retrouve bientôt paralysée.
Elle cède alors à l'ordre et finit par s'ouvrir à sa supérieure qui l'encourage. Vers 43 ans, elle commence à rédiger le  «Scivias - Wisse die Wege» « sci vias Dei » « saches les voies de Dieu » qui décrit ses visions.

Trèves (Trier) est alors une capitale de la Chrétienté Allemande. Il s'y tient un grand synode de 1147 à 1148 présidé par le pape Eugène III en personne. Au cours de ce synode, une commission rassemblant des cardinaux, des évèques et des théologiens lisent et scrutent le Scivias. On demande au pape lui-même ce qu'il pense des visions de la mère supérieure Hildegarde. Il confirme leur authenticité et encourage Hildegarde à poursuivre la diffusion de ses écrits et à continuer à rapporter ses visions.
Pourtant, dans la société noble Allemande de l'époque, il est répandu que la femme n'a pas d'âme.
Bernard de Clairvaux lui-même, pas spécialement connu pour tenir pas les femmes en haute considération, déclare que ces visions sont "une grâce du ciel qu'elle se doit de partager".

Affermie par cette reconnaissance ecclésiale et devenue d'un seul coup célèbre dans tout l'Occident, Hildegarde va achever le Sciviasterminé en 1151. Puis elle écrit le Liber vitae meritorum entre 1158 et 1163 et le Liber divinorum operum entre 1163 et 1174..

Etat de vision
L'état de vision d'Hildegarde est celui dune vision intérieure. Certains mystique ont des extases. Ils sont comme sortis hors d'eux-même et reçoivent les faveurs de percevoir des réalités spirituelles normalement cachées.
Hildegarde, elle au contraire ,déclare au moine Wibert de Gembloux
"Je ne vois pas ces choses avec les yeux ouverts ni ne les entends avec les oreilles ouvertes mais avec mon âme et ainsi je n'ai jamais eu la perte de mon état de conscience. La lumière que je contemple n'est pas liée à l'espace. Dans mes veilles, je contemple ces choses le jour et la nuit.

b2ap3_thumbnail_cite-de-dieu.jpg

La Cité de Dieu

Abbaye de Bingen

Mots clés: Hildegarde de Bingen

Conformément aux lois et directives en vigueur, nous vous rappelons que ce site n'est pas un site de médecine ni de conseils médicaux mais un site d'alimentation naturelle.

Aller au haut